Pourquoi disposer des minéraux à l’intérieur de votre maison ?

La lithothérapie est une pratique très ancienne à laquelle tout le monde peut avoir accès. Il s’agit d’une pseudoscience basée sur l’utilisation des pierres pour se soigner. Ce sont les énergies des pierres qui sont exploitées pour en tirer les vertus thérapeutiques. Est-il donc nécessaire de placer des pierres chez soi ? Cet article vous informera sur la lithothérapie et vous sera nécessaire pour répondre à cette question.pierres précieuses

Qu’est-ce que la lithothérapie ?

Nombreux sont les personnes qui ne connaissent pas encore ce qu’est la « lithothérapie ». Pourtant, nombreux sont ceux qui se tournent vers cette pratique archaïque de nos jours.

Etymologiquement, le mot lithothérapie, parfois orthographié « litho-thérapie », vient de deux mots grecs : « lithos » qui signifie pierre et « therapeia » qui signifie soigner. Donc, la lithothérapie consiste à se soigner à l’aide des pierres. Avant, on parlait de médecine par les pierres ou encore de soin par les pierres, ce n’est qu’au XXe siècle que ce mot fut utilisé pour la première fois. Cette nouvelle dénomination découle de la redécouverte du pouvoir curatif des pierres précieuses et semi-précieuses par Edgar Cayce en se basant sur les médecines traditionnelles des anciennes civilisations (Chinoises, Egyptiennes, Incas, Aztèques, Maya). À savoir que l’utilisation des pierres dans la vie quotidienne remonte à plusieurs milliers d’années avant notre ère.

En quelques mots, la lithothérapie met en avant les vertus thérapeutiques des pierres naturelles et des minéraux selon laquelle elles émettent des ondes et des vibrations qui sont capables d’agir sur le corps à son contact ou à proximité. Les pierres agissent en même temps sur le plan physique que sur le plan psychique.

Historique de la lithothérapie

Le mot, à lui seul, a vu le jour vers la fin du XXe siècle. Quant à la pratique en elle-même, elle vît le jour avec les premiers humains. Les hommes préhistoriques utilisaient les pierres pour la médecine et les autres activités qu’ils pratiquaient au quotidien à savoir la chasse, le feu, la réalisation d’outils, etc. Certes, ils n’ont pas encore compris le fonctionnement de la lithothérapie, mais utilisaient et vénéraient la pierre pour l’amélioration de leurs conditions de vie.

L’apparition des grandes civilisations marque une grande tournure dans l’histoire de la lithothérapie. La civilisation Egyptienne, la plus avancée à l’époque, est la première à attribuer un aspect scientifique à l’usage des pierres à des fins médicales. Différentes techniques et pratiques seront développées pour extraire les vertus thérapeutiques des pierres en application avec le corps. Les médecins s’intéressaient aux symbolismes des couleurs et à la forme des pierres. Il est important de souligner que le rôle de guérisseur était attribué à des prêtres à l’époque, ce qui a fait passer la lithothérapie d’un statut religieux à un statut médical. L’effondrement de l’empire romain marque un arrêt dans l’évolution de la lithothérapie.

Les travaux sur la lithothérapie sont repris par les Arabes au Moyen-Âge. Ils s’inspirent des traditions indiennes, notamment la philosophie Bouddhistes et Hindouistes, pour perfectionner la classification des pierres.

À la Renaissance, les recherches scientifiques sur la lithothérapie s’accélèrent en Europe. Les scientifiques européens et arabes se rapprochent et combinent leurs découvertes scientifiques et poussent ainsi la lithothérapie à s’intégrer à la médecine. Cependant, pour des raisons politique et financière, la lithothérapie a été rejeté par la médecine dogmatique de l’époque.
La lithothérapie revoit le jour au XXe siècle avec Edgar Cayce. À l’aide des techniques modernes, il reconstitue les savoirs oubliés de la lithothérapie et tend à en faire une véritable discipline.

Principes de la lithothérapie

Tout d’abord, la valeur marchande d’une pierre influence sur sa capacité et ses pouvoirs. Plus elle est chère, plus elle a de grands pouvoirs et plus n pratiquant est prêt à dépenser, plus le pouvoir de la pierre sera importante. À l’inverse, les pierres peu coûteuses ont de faibles capacités.

Les pierres fonctionnent de manière à transmettre son énergie à celui qui la porte ou qui est à proximité. Il existe des nanoparticules dans les pierres qui, une fois en contact avec le corps, passent dans la circulation sanguine et contribuent eu bien-être de l’individu. La lithothérapie est une pseudoscience qui n’a aucune justification scientifique ou encore médicale. D’un point de vue scientifique, les pierres ne possèdent pas des énergies à part la radioactivité qui peut être dangereuse. D’après des études, les effets positifs de la lithothérapie sont juste des effets placebo, c’est-à-dire un médicament sans principe actif, mais a juste un effet sur le psychisme du patient. D’un point de vue médical, les minéraux utilisés par la lithothérapie n’entrent pas dans la catégorie des oligo-éléments du système digestif. De plus, la seule voie d’administration de ces minéraux reste le tube digestif, ce qui n’est pas le cas de la lithothérapie.

La pratique de la lithothérapie peut se faire individuellement à l’aide des bijoux ou lors de la méditation. Le port quotidien d’une pierre aide à rééquilibrer de façon naturelle et progressive l’énergie de votre corps. Cette pratique est très efficace pour guérir les maux spirituels et physiques récurrents. La méditation est indispensable pour que l’esprit soit plus réceptif à l’énergie de la pierre. Il suffit de quelques minutes par jour pour se concentrer sur son propre énergie et celle de la pierre et de finir par combiner les deux en soi. Pour les soins, les vibrations des pierres, énergisantes ou apaisantes, rééquilibrent le corps et l’esprit.

La lithothérapie peut également se faire en groupe. Dans une pièce, les pierres améliorent l’environnement en véhiculant leur énergie. Donc, disposer des pierres dans sa maison aide à la protection du foyer et pour une meilleure cohésion familiale. Les pierres peuvent être placées en tant que géode ou objet de décoration.

Comment choisir sa pierre ?

Savoir choisir la pierre qui convient à l’énergie de notre corps et à nos attentes est très importante. Que ce soit des pierres précieuses ou des pierres semi-précieuses, trois critères sont à prendre en compte : les formes, les couleurs et le chakra.

– Les couleurs :

Transparent : amplification des énergies.

Noir : protection contre les énergies négatives.

Marron : sens des réalités, ancrages.

Rouge : volonté, force, dynamisme.

Jaune : énergie, rayonnement.

Blanc : sensibilité, pureté, clarté.

Rose : douceur, apaisement, gestion des émotions.

Violet : ouverture d’esprit, spiritualité, intuition.

Bleu : connaissances, communication.

Vert : espoir, équilibre, prise de recul.

Orange : joie de vivre.

– Les formes

Pierre brute ou naturelle : énergie et vibrations intactes et plus puissantes que celle des

pierres polies.

Pierre roulée : de forme irrégulière et aléatoire, polie par esthétisme.

Galet plat : diffusion douce des propriétés de la pierre.

Sphère : énergie douce et omniprésente, symbole de tout et de l’infini.

Œuf : origine de la vie, ramène aux racines et à la construction.

Pyramide : diffuse intensément les énergies dans la pièce, symbolise le passage et le changement de l’âme.

– Les chakras

 Couronne (sahsrara) :

Spiritualité, initiation, connexion avec le cosmique, méditation.
Pierres associées : améthyste, fluorite, howlite.

3e œil (Ajna) :

Intuition, clarté, patience méditation.
Pierres associées : célestine, lapis lazuli, sodalte.

Cœur (Anahata) :

Équilibre, stabilité, paix, amour inconditionnel.
Pierres associées : malachite, aventurine verte, chrysocolle, amazonite.

Sacré (Svadhisthana) :

Joie, optimisme, enthousiasme.
Pierres associées : calcite orange, cornaline, œil de tigre.

Racine (Muladhara) :

Ancrage, vitalité, combativité, créativité.
Pierres associées : jaspe rouge, grenat almandin, rubis.

Plexus solaire (Manipura) :

Émotions, affirmations de soi, ouvertures, sentiments.
Pierres associées : citrine, ambre, pyrite, septaria.

Gorge (Vishuddha) :

Communication, voie de la sagesse, pensée fluide.
Pierres associées : agate bleue, aigue-marine calcédoine.

Où peut-on trouver les pierres et comment les entretenir ?

Se procurer les pierres adéquates est plus facile qu’il n’y parait. Il existe des boutiques de lithothérapie qui vendent les pierres et conseillent leurs clients par rapport à leurs attentes. Cependant, le prix peut varier d’une boutique à une autre, en fonction de la marge que le revendeur en tire de la pierre. Ces boutiques ne sont pas difficiles à trouver dans les grandes villes. Et pour une meilleure visibilité, elles associent des pages en ligne afin de mieux se rapprocher de leurs clients. Ce qui est bénéfique pour ceux dans les petites villes ou en milieu rural.

De ce fait, il est possible de se procurer les pierres sur Internet. Un des avantages à acheter en ligne, c’est que les prix sont moins chers par rapport à celui en boutique. Plusieurs sites proposent des pierres de qualité et variées en fonction de l’attente du client. L’achat se fait de manière sécurisée en plus d’un service professionnel. La boutique en ligne, la plus facile à trouver et connue de tous, pour acheter des pierres de lithothérapie est Amazon.

En ce qui concerne l’entretien des pierres une fois acquises, elles doivent être purifiées et rechargées. Au cours de son utilisation, l’énergie des pierres va progressivement s’altérer et elles auront besoin d’être rechargées.

Il existe deux méthodes pour y procéder : la première à l’aide de l’eau et du soleil et la seconde à l’aide de la terre. La première consiste à mettre la pierre dans de l’eau, déminéralisée de préférence, et de le sortir en extérieur pendant une journée et une nuit. Cela aide à purifier (avec l’eau) et à recharger (avec les rayons de soleil) les pierres. La deuxième consiste à enfouir la pierre dans le sol. Il est important de trouver un endroit chargé positivement, calme et si possible en dehors de la ville.

La durée du processus varie en fonction de la taille de la pierre : 2 semaines pour les petites et peut aller jusqu’à deux mois pour les imposantes. Cette dernière technique de purification est la plus puissante et est plus adaptée pour les pierres très affaiblies, qui n’ont presque plus de pouvoir.